← Partagez cette page

Comment faire des économies pour l’entretien de sa voiture ?

Catégorie(s): Véhicules et Transports

Que l’on roule en Twingo ou dans une belle Bentley on est tous d’accord pour dire qu’avoir une voiture revient cher. L’entretien d’une voiture peut devenir un véritable cauchemar lorsque l’on ne s’y connait pas du tout.

Dans cet article, je vais vous donner un bon plan pour acheter vos pneus à un prix très raisonnable, puis je vais vous donner d’autres pistes à exploiter pour éviter de payer les garagistes une fortune.

entretien-voiture-moins-cher

Où acheter mes pneus ?

L’autre jour, je recherchais des bons plans pour faire des économies sur l’entretien de sa voiture et je suis chez tombé sur un site spécialisé dans la vente de pneus par correspondance à l’échelle européenne. Sur Internet vous pouvez facilement trouver des pneus de marques à de très bons prix. Il existe même des codes promos pour les sites de vente de pneus, pour aller encore plus loin dans les économies, donc pensez à identifier les modèles de pneus qui vous intéressent, puis à comparer les prix sur Internet, et enfin à rechercher les codes promo des sites qui vous intéressent.

Maintenant que j’ai mes pièces, comment je fais ?

Les tarifs des garagistes sont libres. Cependant, vous êtes vous aussi libre d’aller voir le réparateur, le garagiste de votre choix et ainsi de faire jouer la concurrence. Les centres auto tels que Feu Vert, Midas, Speedy proposent des forfaits à des tarifs jusqu’à 50% moins chers à ceux des réseaux des constructeurs. Qu’il s’agisse d’une révision ou d’une réparation, faites toujours jouer la concurrence en demandant des devis auprès des différents garages. Toutefois, la solution la plus économique, lorsque votre véhicule n’est plus sous garantie est d’assurer vous-même l’entretien, mais c’est une autre histoire.

Il existe plusieurs solutions :

Les garages associatifs : si vous ne connaissez rien à la mécanique, les garages associatifs vous apprennent à poser un filtre, à faire votre vidange, changer vos plaquettes de frein etc. Bref, à assurer vous-même l’entretien de votre voiture moyennant une cotisation annuelle. Vous pouvez utiliser librement les équipements du garage, voire acheter sur place vos pièces si l’association a passé des contrats avec des fournisseurs.

Les garages en libre-service : si vous êtes déjà bricoleur, mais que vous manquiez de place pour opérer chez vous, les self-garages mettent à votre disposition les équipements nécessaires à la réparation de votre voiture. Selon les enseignes, vous louez les outils (de 2 à 5 euros l’heure) et le matériel (12 euros l’heure pour une table élévatrice).

Si vous n’avez pas les compétences nécessaires, des mécaniciens peuvent vous « coacher » à des prix défiant toute concurrence (5 euros la vidange, 10 euros la révision) en vous expliquant le B.A-BA : démonter des bougies, filtre à air, vérifier les niveaux d’huile …

Les garages d’application : pour que les élèves puissent se faire la main, les établissements d’enseignement spécialisés en mécanique automobile (lycées professionnels, centres de formation des apprentis) cherchent régulièrement des véhicules à réparer. En leur confiant les clés de votre véhicule, vous ne paierez que les pièces à changer : la main d’œuvre est assurée par les apprentis sous la supervision de leur professeur. Le seul inconvénient c’est qu’il faut laisser sa voiture plusieurs jours sur place.

Les garages d’insertion : Si vous êtes au chômage ou si vous bénéficiez des minima sociaux (RSA, allocation adulte handicapé, minimum vieillesse), vous pouvez vous adresser à un garage social. Ces structures, souvent portées par des associations emploient des personnes en contrat d’insertion. Moyennant une cotisation annuelle peu élevée, un mécanicien répare votre voiture à moindre frais avec un tarif horaire divisé par 2 par rapport à celui d’un garage classique.

En prenant son temps, et en connaissant les bons plans il est tout à fait possible de faire de grosses économies avec sa voiture.


Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)